PSYCHOTHERAPIE : Comment s’y retrouver ? Définitions et repères

Imaginez un jour pousser la porte d’un psy. Vous faites la demande d’un avis, un soin auprès d’un professionnel de santé. Qu’est-ce qu’une psychothérapie? Quelle(s) approche(s) ( techniques, méthodes) vont être privilégié(es) par le psychologue, psychothérapeute? Quel type d’intervention va t-il vous proposer? Enfin quelle sera l’attitude du psychologue psychothérapeute ? Avant de franchir le pas, tentons d’y voir plus clair ! Article écrit par Caroline Vieilleribière psychologue psychothérapeute à Mont de Marsan

Demander un avis ou un soin

Quelle définition peut on poser pour comprendre la psychothérapie ? Caroline vieilleribiere psychologue illustre cette situation pour donner

C’est un bon début. Parfois on attend des années pensant que le malaise peut passer, va passer…doit passer. Et pourquoi pas ? Cependant lorsque les choses semblent s’installer, interférer dans notre vie, nous couper même du sentiment de pouvoir continuer normalement avec l’existence, osez franchir le pas!

La question de la demande est primordiale. Pour illustrer cette importance je vous propose de penser à la démarche d’un adulte qui vient consulter. Il l’a donc décidé dans notre exemple. Que ce soit pour lui-même ou pour ses proches, il demeure à minima décisionnaire. Pensons maintenant à la démarche qui est celle d’amener un adolescent à consulter lorsqu’il n’a aucune intention de le faire. Comment ça marche? Car dans ce cas de figure, notre ado peut réellement être en difficulté et n’exprimer aucune demande de soins voire s’y opposer! Que doit-on en penser ?

Lorsque l’on ne fait pas la demande de soins…

La demande est primordiale lorsque l'on va voir un psychologue. Cependant parfois elle n'est pas présente illustre caroline vieilleribiere professionnel de santé à Mont de Marsan

J’ai le souvenir assez ému d’un préadolescent que je nommerai ici Thomas. Thomas manifestait des troubles de l’opposition avec ses parents, à l’école, dans sa fratrie. Il était pompier volontaire chez  » les petits ». Cette dernière activité était la seule dans laquelle il ne montrait aucun trouble ni difficulté. Le jour où Thomas est venu me voir c’est sa mère qui en faisait la demande, lui n’avait vraiment aucune envie d’être là face à moi !

Cela s’est bien passé pour Thomas. Nous avons pu nouer une relation de confiance en reprenant le contexte de sa venue qui n’était aucunement motivée par sa volonté propre. Il a pu alors décider de venir par lui-même et pour lui-même, dans un espace d’écoute qui est devenu le sien. En fin de thérapie, Thomas avait amené un bouquet de fleurs à notre secrétariat. Était-ce de son initiative ou de celle de sa maman, en attendant nous étions tous ravis de le voir repartir d’un pas affirmé et souriant. Car même s’il ne nous avait pas amené de fleurs, notre récompense était celle de se dire que nous avions  » fait le job ». Cela ne s’achète pas.

Psychothérapie : quels repères pour poser une définition ?

Avoir des repères concernant la psychothérapie parait complexe lorsque l'on est pas spécialiste. Cependant caroline vieilleribiere psychologue psychothérapeute nous donne sa définition

Pour poser des repères sur le terme de psychothérapie et en donner une définition, je vous propose de reformuler le sujet en l’illustrant.

Lorsque l’on pense à Thomas j’ai envie de poser la question ainsi : qu’est-ce qui fait thérapie?

De mon point de vue c’est la rencontre. Certes il est question de compétences du point de vue du professionnel, d’une demande éclairée du point de vue du patient (quand c’est possible avec un peu d’aide), mais au delà de cela c’est comme le dit la chanson c’est parce que c’était elle, c’est parce que c’était moi ! C’est pour cela que certains professionnels de santé disent que la psychothérapie ne se prescrit pas. Cela illustre le fait que l’on ne soigne pas les maux de l’âme sur prescription si le patient n’a pas de demande (potentiellement qui peut émerger) et si la rencontre avec le professionnel de santé est contrariée.

Nous avons tous des sensibilités différentes. Ainsi il peut être intéressant d’identifier vers quoi se diriger. La psychothérapie nécessite à ce que l’on puisse identifier des repères pour définir la route à prendre. Seul le professionnel peut savoir du fait de son expertise ce qui peut nous être proposé. Cependant le patient peut avoir quelques repères et définition de la psychothérapie pour comprendre ces choix!

Ce que la psychothérapie est et n’est pas

La psychothérapie n’est pas l’équivalent des entretiens de soutien psychologique. Ces derniers font suite à des évènements de vie qui nous ont bousculés émotionnellement. Ils motivent un ou des entretiens à proximité de l’évènement difficile. Ils sont là pour nous épauler. La psychothérapie est un processus qui peut être constitué d’entretiens plus approfondis que les entretiens de soutien.

Parfois nous faisons le choix de voir un professionnel de santé dédié car cela nous semble difficile de le faire avec nos proches. Parfois c’est le manque d’entourage pour partager une difficulté qui peut aussi motiver ce type d’entretien. Je pense à une jeune femme qui faisait ses études dans la région mais qui était loin de sa famille. Elle est venue consulter après avoir eu un accident de voiture assez conséquent. Cela n’a pas suscité par la suite une psychothérapie c’est à dire une suite de soins plus approfondis dans son cas. Les entretiens de soutien ont suffi.

Quelles approches, techniques définissent les psychothérapies ?

Quelles approches, techniques peuvent nous aider à nous repérer pour poser une définition de la psychothérapie?

Il n’est pas ici question de faire un catalogue de toutes les psychothérapies existantes sans rien expliquer. Nous avons déjà abordé ce sujet dans un précédent article  » comment choisir son psychologue », nous retiendrons donc qu’il y a 5 grandes approches :

De plus, on peut y ajouter des méthodes qui sollicitent des états de conscience modifiés (hypnose, méditation…), les médiations animales ( thérapies incluant la relation avec les animaux telle l’équithérapie…).

Ce sont les formations du professionnel de santé qui vont faire son style de définir sa posture. Certains patients me disent  » moi j’aime bien quand on me pose des questions et pas quand on me laisse dans le silence trop longtemps ». D’autres vont préférer ne pas être questionnés. Là où certains vont avoir des facilités à « infuser » entre les séances, sans directive de la part du thérapeute pour avancer, d’autres seront plus à l’aise avec un listing de préconisations après chaque consultation. Pour vous y retrouver nous développerons l’attitude du thérapeute selon ses formations en fin d’article. De ce fait sans trop vous tromper, vous pourrez orienter votre choix de professionnel selon les formations qu’il possède !

Synthèse

Vous commencez donc à avoir quelque repères sur le sujet de la psychothérapie et pouvez commencer à en donner une définition

Cependant en dehors des formations du professionnel, n’oubliez pas qu’il est question ici de rencontre. C’est le professionnel de santé et sa personnalité qui vous éclairera ou pas ! Je dis toujours à nos étudiants : A compétences égales, nous travaillons avec ce que nous sommes et ce que nous ne sommes pas ! Quand vous voyez la tête du psychologue pour la première fois, il se passe quelque chose. Malgré vous, vous projetez des représentations à son sujet. De son côté le thérapeute manifeste la même chose. C’est ce que les psychanalystes appellent le transfert et le contre transfère. C’est un matériel clinique avec lequel le professionnel de santé va travailler.

Quelle type d’intervention le psychologue peut-il nous proposer?

Comment se repérer parmi toutes les psychothérapies existantes ? En donnant une définition claire madame vieilleribiere psychothérapeute à Mont de Marsan nous éclaire

Les plus classiques sont les entretiens individuels. Dans le cadre de la confidentialité vous aurez l’occasion d’aborder vos problèmes avec le psychologue que vous aurez choisi. Lorsqu’il est question de problématique de couple, il est possible d’être reçu à deux. Certaines approches théoriques permettent aussi de travailler avec le groupe famille (la systémique). Sur un autre point il est possible parfois d’intégrer des groupes de parole. Enfin entre deux séances individuelles ou groupales il peut vous être demandé de mettre en place des choses pour vous-même ( vous confrontez à des situations, écrire votre ressenti, faire des exercices de respirations, etc…). Ces choix appartiennent au professionnel de santé et à votre engagement

Psychothérapie :quelle sera l’attitude du psychothérapeute?

L'attitude du psychologue peut être le reflet certes de sa personnalité mais aussi de ses formations ! Madame Vieilleribiere psychologue intégratiste à Mont de Marsan soutien une approche qui multiplie les angles de vue théoriques

Sans être psychologue vous pouvez transmettre vos repères, et échanger sur la psychothérapie, la définition que vous retiendrez.

Comme nous l’avons vu précédemment, l’attitude du psychothérapeute que vous avez choisi dépendra de ses formations professionnelles.

En forçant un peu le trait, si vous vous sentez plus à l’aise avec des directives, des thérapies courtes, dirigez vous vers des thérapies cognitivo-comportementales, TCC. ( L’ACT étant la TCC dernière génération).

Toujours dans cette même idée mais en ajoutant la dynamique corporelle, si vous n’avez pas peur de vous laissez guider par un professionnel, choisissez des thérapies axées sur le corps comme la relaxation, la Mindfulness, la sophrologie. Ces dernières sont destinées à un large public adultes, enfants et adolescents. Le public adolescent peut parfois accrocher plus facilement sur des propositions qui engagent autre chose que le face à face. La Mindfulness fonctionne notamment bien pour la gestion des émotions

Psychothérapie : une fois repéré…

Une première expérience d’entretiens de soutien psychologique peut parfois donner lieu à une suite. Ainsi après ces soins, vous pouvez peut être vous sentir motivé pour aller plus loin dans la connaissance de vous-même et décider de vous engager dans une analyse c’est à dire d’aller « sur le divan » d’un psychanalyste. Ce choix peut aussi se faire auprès d’un psychologue qui peut vous proposer une psychothérapie d’inspiration psychodynamique. Cela renvoie aux mêmes références théoriques ( sans le divan!). La démarche est donc plus longue et moins directive.

Si vous recherchez un développement personnel, si vous pensez être créatif, orientez vous vers une psychothérapeute formé à la psychologie humaniste. Son attitude sera plus marquée par l’interaction, plus dans l’identification de vos ressources. La durée des thérapies est courte ou moyenne. Le thérapeute pourra vous proposer des entretiens individuels associés à des groupes de parole et/ou une approche psychocorporelle ( relaxation ou autre…)

En somme n’oublions pas qu’il ne s’agit pas uniquement ici de choisir quelle formation donc quel professionnel aller consulter. En effet, seul le professionnel peut savoir ce qui vous conviendra. Cependant avoir des repères dans ce qui peut être fait permet d’en discuter plus volontiers avec votre psychothérapeute. La pratique n’a pas à être nébuleuse ! Il s’agit ici de confier son intégrité psychique à quelqu’un ! Nous voila arrivés à destination. Vous avez maintenant des repères pour transmettre la définition de la psychothérapie. Donnez vous donc la garantie de savoir que le futur professionnel que vous choisirez est qualifié. Enfin c’est la personnalité, l’éthique et les compétences du professionnel ainsi que l’expression de votre demande qui permettront à ce que la rencontre avec vous-même en vaille la peine!

Etre humain c’est faire quelques pas vers des cœurs las. C’est aussi simple que ça.

Touria Uakkas Enseignante universitaire. Maroc

5 réflexions sur “PSYCHOTHERAPIE : Comment s’y retrouver ? Définitions et repères”

  1. Ping : Comment choisir un psychologue ? Quand consulter ?

  2. Ping : Maltraitance faite aux enfants : repérer, comprendre, accompagner

  3. Ping : Sommes nous tous traumatisés psychiques? c'est quoi le traumatisme ?

  4. Ping : Méditation de pleine conscience : une médiation pour les ados

  5. Ping : La relation homme animal peut elle être psychotherapeutique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *